Ouvrir une boutique d’objets connectés, c’est facile

Ouvrir une boutique d’objets connectés, c’est facile

Les objets connectés font leur show, alors pourquoi ne pas en faire le commerce ?

Les objets connectés, à quoi servent-ils ?

L’utilisation des objets connectés se répand rapidement, tant chez les particuliers que dans les entreprises : maison intelligente qui répond aux attentes de ses occupants.

Les objets connectés servent à mettre en réseau les appareils électriques présents dans la maison et les automatiser. C’est la technologie de l’Internet of Things (IoT) / Internet des Objets.

Côté entreprises, on utilise les objets connectés pour récupérer des données, éléments bruts que les entreprises récupèrent, stockent et archivent. Ces données sont sauvegardées dans des bases de données structurées afin d’améliorer « la performance des services IoT d’exploitation ». Ces données sont d’origines diverses : température, localisation, durée de fonctionnement, humidité, niveau, etc.

Bien entendu pour que ces objets puissent transmettre et recevoir ces données en continu, ils doivent être équipés d’une source d’énergie permanente et être reliés à un réseau dont la couverture est spécifiquement étudiée.

Le fait d’atteindre cet objectif est facilité par l’utilisation des smartphones ou des tablettes, servant de « centrale de commandement » et à partir desquels via une « box domotique » et les applications ad hoc il est possible de fermer les volets, préchauffer le four, vérifier qui est devant la caméra de sécurité de votre porte d’entrée, éteindre la lumière de la chambre et baisser le chauffage de quelques degrés.

Le smartphone permet également la consultation de la consommation d’énergie (électricité, eau, gaz), même si la demande générale en matière d’objets connectés concerne le domaine de la sécurité.

Une boutique en ligne d’objets connectés ou comment répondre aux attentes de chacun !

Cette arrivée en masse dans notre quotidien de la technologie IOT a fait naître de nouvelles vocations et de nombreux sites e-commerce spécialisés dans la vente à distance d’objets connectés, voient le jour sur internet.

Ces objets répondent aux attentes de chacun dans la mesure où l’aide qu’ils offrent peut être orientée sur les économies d’énergie ou sur la sécurité comme sur l’intention de suppléer à un handicap. Ces produits représentent un marché substantiel qui se chiffre à plusieurs dizaines, voire centaines de commandes par mois. Les objets connectés principalement fabriqués en Europe ou aux Etats-Unis pour des clients en France, dont le nombre ne cesse de croître.

Les attentes de chacun sont aussi représentées par un panel de questions, auxquelles les sites de vente en ligne de produits IOT sont sensés apporter des réponses. Il est évident que lancer ce genre de boutique demande une connaissance approfondie de cette technologie ainsi que du fonctionnement de chaque objet mis en vente. C’est ainsi que certains responsables en s’impliquant totalement réussissent à développer leur propre produit telle qu’une box domotique chez Somfy.

L’ouverture d’une boutique d’objets connectés nécessite dont une idéologie entrepreneuriale développée. La création de ce type de commerce ne s’arrête pas à la vente de produits de dernière génération, elle peut déboucher sur la création complémentaire d’objets performants et innovants.

Comment gérer son statut d’entrepreneur pour ouvrir une boutique d’objets connectés ?

Pour ouvrir une boutique d’objets connectés et outre ses compétences dans le secteur IOT, il faut être entrepreneur et avoir le statut juridique pour le faire.

Le statut juridique dépend tout d’abord du nombre d’entrepreneurs à la base de la création de cette boutique. Si l’entrepreneur est seul, il faut qu’il protège son patrimoine personnel et ait la possibilité d’avoir une couverture sociale satisfaisante. Ces avantages sont inclus dans le statut juridique de la SASU (Société a Actions Simplifiée Unipersonnelle).

Si l’entrepreneur a des associés, l’entreprise est alors pluripersonnelle. La recherche de protection du patrimoine de chacun reste identique et parmi les entrepreneurs, il faudra nommer un associé gérant (associé majoritaire d’une SARL) ou un président (actionnaire d’une SAS). Dans ce cas de figure et en tenant compte de la rapide ascension liée aux ventes des objets connectés, la création d’une Start-Up est une possibilité.

Quel que soit le statut juridique choisit pour ouvrir la boutique d’objets connectés, l’entrepreneur doit pouvoir s’appuyer sur un établissement bancaire capable de gérer les nombreuses transactions d’argent sous forme de virements ou d’encaissements.

Comment gérer simplement la comptabilité d’une boutique d’objets connectés ?

Même si la présence d’un comptable au quotidien ne semble pas indispensable, son intervention lors du bilan de l’exercice en cours et éventuellement du calcul des versements des charges sociales, du remboursement de la TVA perçue et de la déclaration fiscale, est indispensable.

Une banque d’entreprise doit offrir les services sur lesquels l’entrepreneur et le comptable peuvent se reposer. Le choix d’une banque professionnelle en ligne représente un gain de temps conséquent si le site est bien conçu et explicite. L’entrepreneur doit, en quelques clics accéder au compte de sa société et se tenir informé du solde et des transactions récentes. Il doit pouvoir vérifier, sur l’historique bancaire, à quelle date a eu lieu le règlement de la TVA et si tous les commerciaux ont bien saisi leurs frais divers.

Parmi les banques en ligne, il y a Qonto. Cette neobanque, comme on dit maintenant, présente chaque produit et chaque service distinctement. L’ouverture du compte se fait en quelques clics, une carte bancaire virtuelle ou non est attribuée au représentant majeur de l’entreprise mais également à ses collaborateurs désignés. Le solde du compte est accessible en temps réel et les diverses transactions sont « rangées » sous des catégories personnalisées, permettant une identification aisée de chacune d’elles.

L’application téléchargeable sur un smartphone ou une tablette permet l’accès à tous les produits de la banque depuis son domicile, son véhicule, dans le train et pourquoi pas en vacances à l’étranger !

Fermer le menu